Aujourd’hui, on part sur cette vanne probablement surfaite, elle donnera le ton de cet article et n’oubliez pas, ceci est mon avis. Si vous ne le partagez pas, c’est comme ça.

L’autre jour, j’ai regardé ce film tant attendu. Il m’a fallu du temps pour me décider à le voir, je voulais être dans les meilleurs condition, la meilleure humeur possible et même si je suis plutôt fan de ce monument de la télévision française qu’est Kaamelott, je n’étais pas aussi enjoué de voir ce long métrage. Ça faisait plus de dix ans qu’on attendait la suite de cette interprétation des légendes Arthuriennes par Alexandre Astier.

Qu’es ce qu’était Kaamelott ?

Pour replacer vite fait les choses établies par les VI premiers Livres : Kaamelott c’était de l’humour culte écrite avec justesse, mise en scène avec les moyens du bord mais de manière assez crédible, par des acteurs à l’aise dans leurs rôles et prenant du plaisir. Même vers la fin, quand les épisodes se sont allongés et ont laissé place au récit plutôt qu’à l’humour, il y avait toujours une certaine qualité de production ! Pour moi, c’était l’une des séries qui mettait mon moral au top.

Cette photo à 15-20 ans !

Quelle déception…

Si vous n’avez pas encore vu le film, arrêtez-vous là et revenez après. Bon courage !

Pour les autres et comme vous avez pu le voir dans le titre, je n’ai pas vraiment aimé et j’ai plutôt même été déçus. Enfin non, n’ayons pas peur des mots, j’ai vraiment été dégouté… Où est donc passé le talent d’Astier pour faire du cinéma ?

Ça pique les yeux !

Je vais commencer par ce qui saute aux yeux et globalement et c’est la première fois que j’ai eu ce ressenti sur un film, tout est trop saturé et contrasté. J’ai même vérifié que mon support de visionnage n’avait pas un problème… Pour ce genre de film, c’est assez désagréable et malgré tout, on n’a pas été habitué à ça. Franchement, ça fonctionne un peu pendant les flashbacks chez les romains ou dans les scènes au crépuscule chez Léodagan… Mais pour le reste, non. Et que dire des effets spéciaux ? Excalibur est toujours un Sabrolaser assumé et visiblement, ce n’est pas aussi simple de faire château en images de synthèse… C’est dommage mais pas très grave.

Les Burgondes ne sont pas au point pour le carnaval de Rio…

Les costumes

Cette problématique est encore plus renforcée avec le choix des costumes. Ça ne fonctionne vraiment pas ! Voici quelques exemples mis en vrac…

Les Burgondes sortent tout droit d’un carnaval. Les filles de Karadoc sont en rouge pétant. Dame Mevanwi, en vert émeraude qui brille dans le noir. Karadoc en bordeaux habituel… A contrario, Perceval est assez sombre alors qu’il arborait un joli bleu à l’époque. Son frère quant à lui, on dirait qu’il a un tapis de voiture autour du cou…

Enfin bref, je finirai sur les costumes avec cette blague qu’est Lancelot… Il ressemble à un PNJ full stuff non légendaire d’un MMO à la con, son armure moche est inutile et le prive de ses mouvements…

Droit comme un piquet ! Pratique pour la bagarre…

Les personnages ont changé c’est sûr mais…

Parler des costumes m’amène à un point qui m’a posé un sérieux problème. On n’arrive pas à rentrer dans le film… Ou plutôt, on en sort bien trop facilement. D’autant plus qu’on a du mal avec les personnages…

Leurs introductions ne sont pas toujours lisibles. Certains restent fidèles à leur écriture mais d’autres s’éloignent vraiment trop de ceux qu’ils étaient… Il y avait eu de la construction et de l’évolution à l’époque mais là, on dirait que tout a été oublié…

Quel roi !

J’ai aussi cette sensation qu’on a voulu mettre la majeure partie du casting des VI Livres mais en ajoutant d’autres personnages encore. Ça fait un sacré paquet d’acteurs et on sent qu’ils ne sont pas tous dedans… Genre, Guenièvre était enrhumée tout du long, ou est passée sa voix si propre à son personnage ?

L’histoire cachée derrière un mur pas drôle…

Je voudrais parler de l’histoire plus en détails mais en vrai et comme dit plus haut, on a du mal à suivre le film. Elle est cachée derrière un trop plein d’humour voulant en faire des caisses, soulignant un manque de finesse d’écriture… Et vous pouvez même ajouter un soupçon d’incohérence…

Le film veut faire plaisir aux fanatiques à chaque gag, chaque scène… c’est lourd ! Très lourd ! Car même en tant que fan, c’était évident qu’on s’attendait à quelques clins d’œil mais ce qu’on veut aussi, c’est de la nouveauté pour peut-être poursuivre dans cet univers qu’on a aimé…

Là, il n’y a pas grand-chose de vraiment drôle tant le film semble assez lisse, il n’y a pas cette franchise vraiment typique de la série dans les dialogues. Cela dit, il arrive que à quelques reprises, un éclair d’humour fonctionne vraiment bien.

Cette scène m’a tué !

Niveau cohérence de la suite tant attendue, ça fait une dizaine d’année que Arthur s’est barré et que Lancelot a mis le pays à feu et à sang pour le retrouver. C’est rigolo comme les personnages ont plutôt l’air de bien le prendre, ils sont plutôt à l’aise avec ça on dirait… Rapport aux costumes bien propres et tout…

Le Robobrol…

Quand Perceval expliquait les règles de ses jeux farfelus avec par exemple, le jeu du Sloubi, ça fonctionnait plutôt bien et vraiment drôle car c’était étalé le temps d’un épisode, il fallait faire simple et efficace. Surtout, le personnage semblait connaître les règles par cœur et était capable de les expliquer aux autres… C’était crédible ! Le nouveau jeu de notre ami qui montré dans le film, c’est réellement n’importe quoi, le problème côté spectateur est que même ceux qui l’expliquent ne savent pas ce de quoi ils parlent… On n’y croit pas et la scène étant trop longue, elle se termine de manière abrupte, comme si elle se rendait compte elle-même de sa lourdeur.

« Je vends un tapis de voiture ! »

Conclusion, il manque l’essence…

Ce film ne représente pas ce qu’a été la série ni même la continuité de celle-ci. Il manque l’essence même, ce petit truc qui rend le tout fondamentalement bien !

Alain Chabat, au top comme d’hab’ !

Personnellement, je suis vraiment déçu et dépité, tant d’attente pour ça… Et dire qu’il y a un gars qui l’a vu plus de 200 fois pour battre un record du monde… Qui a d’ailleurs été bousillé quelques mois plus tard par un Américain qui aimait beaucoup Spiderman !

Enfin bon, je ne pense pas avoir parlé de tous les problèmes mais le plus important est là. J’espère que la suite sera mieux, qu’ils auront pensé à acheter un trépied et un calibreur de couleurs… Que les fans ne soient pas servis en premier et que l’écriture sera meilleure. Bon courage mÔsieur Astier !

Et oui ! Maintenant Excalibur est bleue !

Je ne m’attendais à rien et je suis quand même déçu.

Dewey